Histoire du Centre-Val-de-Loire

Le Val de Loire est une région de France constituée d’une portion importante de la Vallée de la Loire. Elle s’étend sur deux régions administratives : La région Centre, et la région Pays de Loire. Les départements qui le composent sont le Loiret, le Loir et Cher, l’Indre et Loire, l’Anjou, le pays Nantais, l’Indre et le Cher regroupés dans le Berry et la Nièvre.vignobles-anjou-bords-loire-myloirevalley

Villes du val de Loire

Les villes principales du Val de Loire sont d’Est en Ouest: Orléans, Blois, Amboise, Tours, Chinon, Saumur et Angers, qui répartissent sur des territoires correspondants à d’anciennes provinces, l’Orléanais, la Touraine et l’Anjou. Depuis l’an 2000, le Val de Loire est reconnu par l’UNESCO, comme patrimoine mondial, dans sa partie allant de Sully-sur-Loire dans la Loiret à Chalonnes-sur-Loire dans le Maine et Loire.

Géographie du Val de Loire

Le val de le Loire s’étend sur 4 départements, tous bordés du Fleuve royal, La Loire. La Loire reçoit, principalement sur sa rive gauche de très nombreux affluents, tel que le Loiret, le Cher, l’Indre, le Loir, le Cosson, la Vienne… La Loire, façonne le paysage au gré de sa progression dans le Val de Loire, tantôt large et tranquille, parfois, plus étroite et rapide, la Loire varie considérablement en largeur et en aspect en fonction de la saison. christian-beaudin-photo-loire-intime-02

La loire : Un fleuve sauvage et varié

Plus étroite l’été, elle laisse apparaître de très nombreux bancs de sable et de gravières souvent végétalisés et abritant une faune riche et variée, l’Hiver à l’inverse, alimentée par ces nombreux affluents la Loire devient un Fleuve puissant, redoutable et large qui a, en d’autre temps débordé à de nombreuses reprises.

Crues de Loire

Les crues de Loire les plus marquantes eurent le lieu à la fin du 18ème siècle, dévastant tout sur leurs passages, il en reste d’ailleurs de nombreuses traces dans les différentes villes du Val de Loire, matérialisées par des échelles de crues ou des marques sur des bâtiments. Une commune du Loiret porte encore les stigmates de la dernière en date, il s’agit de Saint-Denis-en-Val et son célèbre château de l’Isle dont il ne reste plus que la façade, le reste ayant été intégralement emporté par les eaux. A ce titre, les communes ligériennes sont toutes astreintes à des contraintes en matière de construction et d’urbanisation pour tenir compte de ce risque réel et permanent.

Troglodytes Val de Loire : Tuffeau, caves, habitations

Source Wikipedia

Autre caractéristique géographique remarquable du Val de Loire dans sa partie aval (Touraine et Anjou), la Loire traverse des zones bordées de Falaises de Tuffeau du plus bel effet. Anciennement exploitées pour les matériaux de construction, les ancienne cavités ou galeries creusées par l’Homme, sont aujourd’hui exploitées sous forme d’habitations troglodytes, de caves, d’établissements hôteliers ou plus original de productions de champignons (Champignonnières).

Châteaux de la Loire

Le parc de ChambordD’amont en aval, le Val de Loire traverse de nombreuses villes et villages dont l’histoire est liée au fleuve depuis des siècles. De nombreux châteaux jalonnent le Fleuve Loire qui sont construits à proximité de ses berges, comme celui de Sully-sur-Loire dans le Loiret, Chaumont-sur-Loire dans le Loir-et-Cher, Amboise en Indre-et-Loire, Saumur et Angers dans le Maine-et-Loire. D’autres châteaux tout aussi prestigieux sont positionnés un peu plus à l’écart du Fleuve Royal mais toujours proche d’un cours d’eau : Chambord à proximité du Cosson, le château de Chenonceau et Azay le Rideau sur le Cher ou encore plus en aval, Chinon dans le val de la Vienne. Pour aller plus loin, Vous pouvez consulter  la liste des châteaux de la Loire et leur fiche descriptive.

Histoire du Val de Loire.

L’histoire du Val de Loire est assez tumultueuse. Depuis la période Paléolithique, le fleuve a attiré par ses richesses et ses potentialités des populations nombreuses, offrant à la fois, nourriture et matériaux de construction, terres fertiles grâce aux limons et sédiments que le fleuve recèle. Aux alentours du VIème siècle avant Jésus-Christ, des communautés importantes ses forment. C’est à l’époque de la Gaule et de son organisation territoriale que le pays de Carnutes, aujourd’hui l’Orléanais est considéré comme le centre de la Gaule, recevant notamment l’assemblée annuelle des druides. La majeure partie des villes actuelles du Val de Loire existant déjà à l’époque gauloise.

Val de Loire : Conquête par les romains

C’est avec une relative facilité et une résistance modérée que les romains, avec à leur tête Jules César, conquièrent la région. Les Gaulois n’ayant opposé que peu de résistance à cette conquête, adoptent même très vite, les eusses et coutumes romaines et c’est à cette époque qu’apparaissent les Forums, Thermes et autres Théâtres. C’est à l’époque des Gallo-romaines que l’on voit se développer de façon marquée, les productions et le commerce dans le Val de Loire.

Val de Loire : Avènement du Christianisme

Au VIème siècle après Jésus-Christ, sous l’impulsion des Évêques d’Orléans, de Tours et d’Angers, et notamment celle de Martin de Tours, que le christianisme s’ancre de façon durable dans le Val de Loire. A cette époque, des monastères sont construits dont les plus célèbres sont ceux de Marmoutier et de Fleury qui deviendra plus tard Saint-Benoit. Comme partout en France, le Val de Loire n’échappe pas non plus aux invasions dites Barbares, avec notamment le pillage régulier et violent des villes et des abbayes. Les Sarrasins ayant été arrêtés au sud de la Loire par Charles Martel, c’est au milieu du VIIème siècle que les invasions Vikings, remontant la Loire avec leurs Drakkars se produisent.

Val de loire : Plantagenêts et Capétiens

La succession de la couronne d’Angleterre, puis la lutte entre les Capétiens et les Plantagenêts, occupe une bonne partie de l’Histoire du Xème au XVème siècle, pour la conquête du royaume de France. Cette période se termine par la célèbre Guerre des cents ans qui se déroule de 1340 à 1453, marquée par l’histoire et les faits d’armes de Jeanne d’Arc qui délivra Orléans le 8 mai 1429. Depuis Orléans rend hommage à Jeanne d’Arc tous les ans durant une semaine : Les Fêtes Johanniques.

Renaissance en Val de Loire

anne-de-bretagne-500-ans-mortMais la période la plus brillante pour le Val de Loire est certainement la Renaissance. A cette époque, Louis XI fait de Tours la capitale de la France en 1461 jusqu’en 1594 où Paris reprend son rôle sous l’impulsion d’Henry IV. Le Val de Loire reste néanmoins le centre du pouvoir. Les Vallois, découvrent l’Italie et son esthétisme raffiné, importent alors dans le Val de Loire ces tendances qui influenceront à la fois sur l’architecture et l’art de vivre. Ils y font venir les meilleurs artisans et artistes Italiens parmi lesquels Léonard de Vinci, marquant ainsi la première renaissance Française. A cet époque les Châteaux Royaux de Blois et d’Amboise sont rénovés et d’autres y sont construits pour recevoir la cour, avec en premier lieu celui de Chambord.

 Marine de Loire avènement en Val de Loire

Entre le XIIème et le XVIIIème siècle, la Loire est un axe de communication important pour le Val de Loire et pour la France, commerce, échanges, productions, donnent lieu à un essor marqué de la navigation notamment de la Marine de Loire. C’est également à cette période qu’est construit le Canal d’Orléans et celui de Briare, destinés tous deux à connecter la Loire à l’Est et au Nord de la France pour favoriser les échanges commerciaux. La Révolution Française n’induit pas de changements significatifs dans le Val de Loire. Les habitants acceptent plutôt bien le changement de régime, à l’exception de quelques révoltes paysannes dans le sud de l’Anjou. Le fait le plus marquant de l’Histoire du Val de Loire et le plus contemporain est probablement l’arrivée du chemin de fer. Outre la modification des paysages que le chemin de fer traverse, il entre directement en concurrence avec la marine de Loire et provoque purement et simplement sa disparition au XIXème siècle.

Terroirs des vins de Loire

A l’époque Gallo-romaine, la vigne est déjà très présente dans le Val de Loire. Elle participe donc depuis les temps les plus anciens, à la réputation de bien-vivre dont bénéficie le Val de Loire dans le monde entier. Le Val de Loire, qui n’a pas échappé à l’hécatombe du Phylloxéra, à reconstruit son vignoble sur des cépages venus d’outre atlantique. Ces cépages résistant à cette maladie destructrice, ont été greffés avec les anciens pour donner les cépages des vins de Loire d’aujourd’hui.

Vins de Loire :  Cépages

Malgré leurs variétés peu étendus, les cépages du Val de Loire donnent, grâce à leurs terroirs riches et variés, de très nombreux vins de grande qualité. Les cépages utilisés en Val de Loire sont principalement pour les vins blancs : le cabernet franc, le cabernet sauvignon, le grolleau , le gamay, le pineau d’Aunis, le pinot noir , et le côt. Pour les vins rosés et rouges, le chenin blanc B, le sauvignon B, le melon B, le chardonnay B, etc.

Vignobles Val de Loire

Carte des vignobles du Val de Loire Le vignoble des vins de Loire s’étend sur 70.000 hectares et compte plus de 68 appellations. Les vignobles sont nombreux et relativement vastes en Val de Loire, ils s’étendent de la Nièvre  au Pays Nantais : Vignobles Nantais, Vignobles d’Anjou, Vignobles de Touraine et Vignoble de l’Orléanais., vignoble du cher